Mise en page 1

à 20h.  L’association Cinéma Tunisien présente DICTA SHOT de Mokhtar Ladjimi.

La séance sera suivie d’un débat avec le réalisateur.

Résumé : Les événements se déroulent pendant le mois de janvier 2011. Ils relatent la vie quotidienne d’un groupe de patients, une forme camouflée d’asile d’opposants au pouvoir, rendus aliénés.
Cette société miniaturisée subit les pressions imposées à ses pensionnaires par la tyrannie du pouvoir et ses manœuvres, dans le but de moduler leurs natures au rythme de l’humiliation, la dépression et la soumission aux règles du centre, à l’image de la Tunisie à la veille de la révolution.

Mokhtar Ladjimi, diplômé de l’IDHEC, commence sa carrière comme membre de la Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs (FTCA) en réalisant son premier court-métrage à l’âge de 16 ans, «La voyante», 1975, en 16 mm.
Dans les années 80-90, il réalise des courts et des moyens-métrages en 16 et 35 mm, dont «Balle de sang», «Satellite 7», et «La Sentinelle et le Chasseur».
Il réalise également une série de documentaires alliant une approche esthétique et le désir de fournir une information ethnographique et historique, parmi lesquels «La Nuit du henné», «L’orient des cafés», «Mille et une danses orientales» et «Le Cinéma colonial». Il réalise «Noce d’été» en 2004, et «Dicta Shot» en 2015.

logo_cinematunisien

 

A pour objectif de faire connaître le cinéma en Tunisie : faire la promotion des films, des cinéastes, des comédiens et des techniciens.

Tarifs

  • Tarif unique 6.5 €
  • Carte UGC et Gaumont Non acceptées