cshaven4

Vendredi 28 avril à 20h

LES RENDEZ-VOUS DE LA MORT JOYEUSE N°11

CLEAN, SHAVEN (1993) de Lodge Kerrigan

Précédé de:

WINDOW WATER BABY MOVING (1959) de Stan Brackhage

Pot offert à l’issu de la séance

CLEAN, SHAVEN

Réalisé par Lodge Kerrigan

Etats-Unis | 1993 | 01h19 | VOSTFR

Avec: Peter Green, Megan Owen, Robert Alpert…

Interdit aux mois de 16 ans

En proie à des hallucinations, Peter (Peter Greene) erre dans sa voiture à la recherche de sa
fille. Parallèlement, un policier enquête sur le meurtre d’une petite fille…

« Clean, Shaven invente (…) un monde inédit, fait de troubles et d’expérimentations, de montées
d’adrénaline et de trous noirs, qu’on peut seulement comparer, si l’on tient absolument à trouver une équivalence, à David Lynch. Il s’agit ni plus ni moins pour Lodge Kerrigan de rendre tangible l’univers mental d’un schizophrène, projet lui-même suffisamment fou pour être franchement excitant. »
Thierry Jousse, Cahiers du cinéma n°481, juin 1994

Précédé de

WINDOW WATER BABY MOVING

Réalisé par Stan Brackhage

Etats-Unis | 1959 | 13min

Stan Brakhage filme la grossesse de sa femme, Jane, et la naissance de leur fille en novembre 1958.

«Loin d’être un film médical, WINDOW WATER BABY MOVING est une sorte de chant – l’un des plus beaux de Brakhage -, où le ventre énorme de sa femme dans l’eau d’une baignoire, les gouttelettes perlant sur ce ventre, les reflets lumineux qui l’éclairent et sa main qui le caresse, donnent une vision fervente de la maternité. On reverra ces plans souriants dans la partie même de la naissance, que précède un long passage noir: entre les plans du visage de Jane criant de douleur ou de la main gantée de caoutchouc du médecin-accoucheur aidant la tête de l’enfant à sortir, reparaît l’image de ce ventre rayonnant, comme pour rétablir l’équilibre, estomper ce que les images d’enfantement ont d’insupportable et rappeler ce qu’elles représentent aussi d’attente et de joie.»
Dominique Noguez.

« Les Rendez-vous de la Mort Joyeuse » est une programmation régulière qui a pour mission de défendre des films rares, mésestimés, sous-estimés ou occultés de l’histoire du cinéma, bien que de qualités inventives et audacieuses. Le fil conducteur se renouvellera d’un film à l’autre afin de sensibiliser le spectateur à tous les corps de métier du cinéma, mais aussi aux facteurs constitutifs liés à la fabrication du film, à sa réception critique (journalistique), voire à son analyse esthétique (universitaire ou amateur).

Tarifs

  • Plein tarif 8 €
  • Tarif réduit 6.5 €
  • Tarif - 15 ans 5 €
  • Carte UGC et Gaumont Acceptées