000d51ff_medium

Jeudi 26 octobre à 20h

LES RENDEZ-VOUS DE LA MORT JOYEUSE N°15

MIX-UP ou MÉLI MÉLO (1985) de Françoise Romand

+ COURT-MÉTRAGE SURPRISE

EN PRÉSENCE DE FRANÇOISE ROMAND.

Pot offert à l’issue de la séance

« Les Rendez-vous de la Mort Joyeuse » est une programmation régulière qui a pour mission de défendre des films rares, mésestimés, sous-estimés ou occultés de l’histoire du cinéma, bien que de qualités inventives et audacieuses.

 

MIX-UP ou MÉLI MÉLO

Réalisé par Françoise Romand

Documentaire| France| 1985 | 01h02 | VF

La véritable histoire de deux Anglaises qui, bébés, ont été échangées par erreur à la maternité. Elles découvrent, à 20 ans, qu’elles n’ont pas été élevées par leurs vrais parents. La réalisatrice embarque les survivants des deux familles dans une étrange enquête entre passé et présent pour reconstituer les faits mais surtout revivre les scènes clés de la vie émotionnelle des deux enfants.
 

« Mon film favori parmi mon choix des dix meilleurs de 1988. (…) Sa démonstration extrêmement stylisée est à la fois une psychanalyse de groupe, un roman du XIXè siècle, dense et plein d’humour aux personnages à la Dickens, un essai sur la représentation, une intégration poétique du portrait et un mélodrame existentiel tragi-comique à l’architecture domestique. L’angle d’attaque de Romand est plus intuitif que théorique ou intellectuel. Le sérieux et la perfection avec lesquels elle poursuit son but créent une beauté formelle et une précision dont l’humour et l’esprit se retrouvent dans le cadre, le rythme, le montage, l’utilisation de la musique et la mise en scène, le tout étant inséparable du projet éthique et philosophique du film… Ayant vu ce film au moins six fois, je trouve que chaque vision en renforce le pouvoir et la résonance. » Jonathan Rosenbaum, The Chicago Reader

« Les circonstances m’amusent, je me suis toujours inspirée de cette histoire qui est la mienne : un arrière grand-père protestant chef de gare à La Ciotat plutôt que sous-chef à Toulon et l’autre, catholique, premier acteur du cinématographe malgré lui, arroseur arrosé, dans l’historique film des
frères Lumière. C’est mon histoire, elle est réelle. Et j’aime en jouer. J’ai tourné une séquence en dérision-porno-hommage de « L’arroseur arrosé », en souvenir de mon arrière grand-père farceur et coureur de jupons. D’ailleurs c’est sa femme qui tenait les cordons de la bourse ! Je travaille sur l’imaginaire dans mes films. J’en joue. » Françoise Romand

 

Tarifs

  • Plein tarif 8 €
  • Tarif réduit 6.5 €
  • Tarif - 15 ans 5 €
  • Carte UGC et Gaumont Acceptées