LA NEGATION DU TRAVAIL SPECULATIF est une série de films realises par Bernard Brunon, Pil Galia Kollectiv, Jake Laffoley, David Price et Andy Roche.

 

Le terme « Laissez faire » était couramment employé pour définir le capitalisme économique en Grande-Bretagne au 19e siècle. Il s’agit de la traduction française de « Let us be » ou « Let us do ». Il fait écho à l’idéologie du marché libre, souvent utilisé pendant la Révolution Industrielle pour justifier de l’exploitation ouvrière des orphelins et des enfants.. Les usines du 21e siècle sont fréquemment sous-traitées à des compagnies produisant moins chers, comme en Chine, en Inde ou à Taiwan. Aujourd’hui les travailleurs occidentaux proposent un « service ». La production de services (biens immatériels) a mené a un travail « affectif », particulièrement en Angleterre et aux Etats-Unis, dans lequel le sourire et le plaisir du travail font partie intégrante du travail. LA NEGATION DU TRAVAIL SPECULATIF est une forme fictive de l’économie contemporaine mais aussi une theorisation de l’art dans laquelle la politique du travail au quotidien sera décryptée.

Tarifs

  • Tarif unique 5 €
  • Carte UGC et Gaumont Non acceptées