Réalisé par Mike Mills

USA | Comédie | Drame | 2017 | 01h58 | VOST FR

Avec Annette Bening, Greta Gerwig, Elle Fanning

Santa Barbara, été 1979. L’époque est marquée par la contestation et d’importants changements culturels. Dorothea Fields, la cinquantaine, élève seule son fils Jamie. Elle décide de faire appel à deux jeunes femmes pour que le garçon, aujourd’hui adolescent, s’ouvre à d’autres regards sur le monde : Abbie, artiste punk à l’esprit frondeur qui habite chez Dorothea, et sa voisine Julie, 17 ans, aussi futée qu’insoumise…

Critiques

Libération
par Olivier Lamm
Faux sentimental, Mike Mills est un vrai cinéaste de l’immersion. Il n’a besoin de rien d’autre en tout cas que d’une pile d’objets intimes et de quelques actrices engagées pour faire un très beau film et se singulariser très nettement du tout-venant du cinéma américain contemporain.

Le Monde
par Thomas Sotinel
Puisant dans ses souvenirs, Mike Mills élabore un triptyque féminin servi par des actrices éblouissantes.

Les Inrockuptibles
par Jacky Goldberg
« 20th Century Women » a beau s’appuyer sur une structure molle, c’est en réalité un film extrêmement précis sur la perte de l’innocence – la perte de l’innocence dans un monde qui, lui, ne semble plus chérir que ça, enfermant tout un chacun dans une béatitude teen perpétuelle.

Télérama
par Louis Guichard
Mike Mills affine encore son art d’agencer l’historique et l’intime, la fiction et les images d’archives (fugitives) : comme « Beginners », le film rappelle souvent le style d’Alain Resnais, première période, avec ses collages foisonnants. Mais c’est d’abord un magnifique portrait de femme.