Réalisé par Hlynur Palmason

Danemark, Islande | Drame | 2018 | 01h34 | VOST FR

Avec Elliott Crosset Hove, Simon Sears, Victoria Carmen Sonne

Emil travaille avec son frère dans une carrière de calcaire et vend aux mineurs l’alcool frelaté qu’il fabrique. Les relations changent lorsque la mixture préparée par Emil est accusée d’avoir empoisonné l’un d’entre eux. 

Critiques

Culturopoing.com
par Pierre Guiho
Travaillant le son comme il cadre l’image, Hlynur Pálmason donne à son premier long métrage une sorte de « légèreté pesante », combinaison harmonieuse de sourdes bizarreries rendant la noirceur du propos moins oppressante.

Le Monde
par Jean-François Rauger
Mais nul doute que le film ne serait pas si remarquable s’il n’inventait pas une étonnante figure humaine. Elliott Crosset Hove, qui incarne Emil, est une sorte de personnage burlesque, aux yeux perpétuellement écarquillés. C’est à lui sans doute que l’on doit le plus évidemment ce sentiment d’étrangeté angoissante qui nimbe un film qui n’oublie pas pourtant de s’inscrire dans une réalité sociale particulièrement rugueuse.

L’Humanité
par Muriel Steinmetz
(…) la singularité de ce film, mûrement pensé et élaboré, qui illustre, entre autres, l’étrangeté d’être au monde en qualité d’ouvrier du sous-sol.

Libération
par Didier Péron
Décalant la représentation réaliste du travail en la plaçant sur le terrain du gag involontaire ou du dysfonctionnement, « Winter Brothers » obéit à une logique de moments indécis et savamment élaborés par un cinéaste prisant la composition photographique.

Positif
par Alain Masson
Premier long métrage du plasticien islandais Hlynur Pálmason, « Vinterbrødre » témoigne à la fois d’une grande ambition et d’une véritable maîtrise.

Télérama
par Pierre Murat
Un humour noir enveloppe ce film très sombre où l’intrigue est volon­tairement effacée au profit d’une ambiance sourde, asphyxiante.