Réalisé par John Trengove

Afrique du Sud | Drame | 2017 | 01h28 | VOST FR

Avec Nakhane Touré, Bongile Mantsai, Niza Jay Ncoyini

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Afrique du sud, montagnes du Cap Oriental. Comme tous les ans, Xolani, ouvrier solitaire, participe avec d’autres hommes de sa communauté aux cérémonies rituelles d’initiation d’une dizaine d’adolescents. L’un d’eux, venu de Johannesburg, découvre un secret précieusement gardé… Toute l’existence de Xolani menace alors de basculer.

Critiques

Le Monde
par Thomas Sotinel
(…) le premier long-métrage du Sud-Africain John Trengove laissera une trace profonde dans la mémoire.

Télérama
par Frédéric Strauss
En créant un suspense psychologique autour de cette relation taboue, le réalisateur donne à son discours sur l’intolérance une efficacité magistrale.

Première
par Christophe Narbonne
Moins romantique que le chef d’œuvre d’Ang Lee, le film de John Trengove évoque sans fard le tabou de l’homosexualité, très présent dans cette partie du monde. En résulte des corps-à-corps brutaux, dénués de tendresse, entre les deux protagonistes, Vija refoulant à mort ses sentiments que X n’arrive pas à exprimer correctement.

Culturopoing.com
par Thomas Roland
John Trengove ne réduit son film ni à une simple histoire d’amour entre deux hommes ni à un pesant discours sur la discrimination dont les homosexuels peuvent être la cible. En installant son récit autour de traditions anachroniques qui célèbrent le passage à l’âge à adulte, le cinéaste interroge sur les notions de virilité et d’identité, explore le corps social, le décortique et en fait ressortir ses jeux d’apparence.