Réalisé par Park Chan-Wook

Corée du Sud | Drame | Romance | Thriller | 2016 | 02h25 | VOST FR

Avec Kim Min-Hee, Kim Tae-Ri, Ha Jung-Woo

Interdit aux moins de 12 ans

Corée. Années 30, pendant la colonisation japonaise. Une jeune femme (Sookee) est engagée comme servante d’une riche japonaise (Hideko), vivant recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Mais Sookee a un secret. Avec l’aide d’un escroc se faisant passer pour un comte japonais, ils ont d’autres plans pour Hideko…

Critiques

L’Humanité
par Jean Roy
Outre les diaprures somptueuses des décors qui nous ont véritablement envoûtés, on remarquera l’interprétation de Kim Min-hee dans le rôle de lady Hideko, celle de Ha Jung-woo, et celle, tant elle nous a semblé convaincante, de Kim Tae-ri, qui fait ses débuts à l’écran dans le rôle de la servante.

Positif
par Hubert Niogret
Tout n’est que mise en scène et le grand ordonnateur suprême et magnifique n’est pas le Comte mais Park Chan-wook.

Le Monde
par Mathieu Macheret
On peut aimer un film tout spécialement pour sa destination, c’est-à-dire la note sur laquelle il nous laisse : ici, un tintement très évocateur, résumant à lui seul le délicat équilibre de somptueuse cérémonie et de trivialité goguenarde qui caractérise l’ensemble.

Critikat.com
par Adrien Mitterrand
Dans « Mademoiselle », le décorum se craquelle peu à peu pour révéler les procédés d’une violence plus sociale qu’il y paraît. Le cinéma de Park Chan-wook ne manque décidément ni d’audace, ni de cohérence.

Télérama
par Guillemette Odicino
Le cinéaste prend un malin plaisir à nous balader dans un conte en trois actes qui se contredisent et s’enrichissent, où chaque personnage, tout à tour manipulateur et manipulé, avance vers sa vérité.