Réalisé par Emmanuel Gras

France | Documentaire | Drame | 2017 | 01h36 | VOST FR

Avec Kabwita Kasongo, Lydie Kasongo

 
Au Congo, un jeune villageois espère offrir un avenir meilleur à sa famille. Il a comme ressources ses bras, la brousse environnante et une volonté tenace. Parti sur des routes dangereuses et épuisantes pour vendre le fruit de son travail, il découvrira la valeur de son effort et le prix de ses rêves.

Critiques

Critikat.com
par Thomas Choury
Par ces allers-retours entre l’infiniment petit et l’infiniment grand, Makala embrasse presque d’un trait de plume, la filiation d’un esclave moderne du capitalisme mondialisé aux héros de nos mythes les plus universels.

Les Inrockuptibles
par Serge Kaganski
On a presque la sensation de participer, de transpirer et de s’essouffler avec le personnage. Si la grandeur du cinéma réside dans sa puissance d’incarnation, de dévoilement, de renouvellement du regard, alors on sait que « Makala » est grand dès ses premières minutes.

L’Humanité
par Dominique Widemann
Attaché au réalisme le plus sincère, Emmanuel Gras s’empare des magnificences des lumières alentour, astres et phares, composant des cadres superbes.

Libération
par Marcos Uzal
Emmanuel Gras fait plus que de documenter une réalité extérieure (…). Puisqu’il est un vrai cinéaste, il sublime cette réalité en révélant sa part d’étrangeté, de grandeur ou même de beauté, et il élève son personnage à hauteur de mythe en faisant résonner la condition humaine en ce seul être, sorte de Sisyphe incarné en un miséreux prolétaire africain.

Positif
par Dominique Martinez
Image somptueuse, cadrages soignés, lumière naturelle choisie et quelques notes de violoncelle qui suggèrent une dimension existentielle. Emmanuel Gras ose la beauté de l’humain et de la matière pour filmer le travail (…).