Réalisé par Stephan Komandarev

Bulgarie, Allemagne, Macédoine | Drame | 2017 | 01h43 | VOST FR

Avec Vassil Vassilev, Ivan Barnev, Assen Blatechki

 
Lors d’un rendez-vous avec son banquier, un petit entrepreneur qui travaille comme chauffeur de taxi pour arrondir ses fins de mois découvre que le montant du pot de vin qu’il doit verser pour obtenir son prêt a doublé. Désemparé, l’homme tue le banquier et se suicide. Le drame suscite un débat national à la radio au sujet du désespoir qui a saisi la société civile. Pendant ce temps, cinq chauffeurs de taxi et leurs passagers roulent dans Sofia la nuit, chacun dans l’espoir de trouver un avenir meilleur.

Critiques

Libération
par Jérémy Piette
La cadence furieuse du récit, son habileté à passer le relais de passager en passager, à livrer généreusement des émotions disparates, permet de tenir debout sous les coups.

Positif
par Yannick Lemarié
Au-delà des choix formels parfaitement maîtrisés (…), il convient de saluer la justesse des comédiens (…). On insistera également sur la qualité d’un scénario qui mêle les moments de violence et les élans de solidarité sans jamais perdre de vue son fil conducteur.

Télérama
par Pierre Murat
Malgré quelques outrances (la femme vengeresse), le film reflète brillamment une société sans foi ni loi, dont les membres se demandent, éperdus, quand a débuté l’indifférence qui, aujourd’hui, les submerge.