Réalisé par Sergei Loznitsa

France, Allemagne, Lituanie | Drame | 2017 | 02h23 | VOST FR

Avec Vasilina Makovtseva, Marina Kleshcheva, Lia Akhedzhakova

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Une femme reçoit le colis qu’elle a envoyé quelques temps plus tôt à son mari incarcéré pour un crime qu’il n’a pas commis. Inquiète et profondément désemparée elle décide de lui rendre visite. Ainsi commence l’histoire d’un voyage, l’histoire d’une bataille absurde contre une forteresse impénétrable.

Critiques

L’Express
par Eric Libiot
Le premier grand film de cette rentrée, injustement revenu bredouille du Festival de Cannes.

Télérama
par Pierre Murat
Une femme douce est un grand film politique et romanesque. Il est à la fois doux et extravagant. Sergeï Loznitsa s’y affirme définitivement comme un grand cinéaste.

Critikat.com
par Marie Gueden
Loznitsa dresse ici à travers le portrait tragique d’une femme douce une forme de procès sans concessions de la Russie, mêlé à une complainte envers ceux qui ont « niqué ce grand pays.